6 choses qui arrivent à votre corps lorsque vous mangez ou vous buvez du jus de curcuma tous les jours

Utilisez-Vous Le curcuma?

Le Curcuma frais

Bonjour à vous mes lecteurs et lectrices ; vous qui appréciez mes temps de partage avec vous. Je vous souhaite ce qui m’arrive ou du moins ce qui arrive à mon corps depuis un bout de temps.

La raison est que j’ai eu l’appuis d’un ami qui est aussi un coach de vie pour moi, du nom de R Claude. Il y a un moment je ressentais des douleurs dans tout mon corps, j’avais aussi de courte durée de sommeil et surtout mon abdomen qui continuait son parcourt de volupté, m’empêchant de bien nouer mes lacés même si nous ne sortons plus trop en ce moment pour cause de sorcellerie de nos soi-disant Gouvernants.

Vue que je voyais mon corps mal supporter les changements qui s’opèrent dans ma nouvelle vie de confiné endurcie, j’ai eu à en parler avec R. Claude et qui est venu chez moi me montrer la voie à suivre et avec quoi je pourrais sortir de cette impasse de souffrance de tout le corps si je suis ces conseils.

Il m’a proposé la consommation régulière du Curcuma et dans le même temps j’ai bénéficier de sa part les méthodes de la préparation de mon nouveau compagnon et bienfaiteur.

Chers amis je voudrais alors profiter de mon bout de temps et partager avec vous ce que j’ai compris aussi dans les dire de ceux qui connaissent et utilisent cette racine qui ressemble au gingembre qu’est le Curcuma.  

À ma prochaine pause, je partagerai la recette qui m’a été conseillée et qui m’enthousiaste depuis un moment.

Selon l’université du centre médical du Maryland aux USA, Le curcuma est utilisé depuis plus de 4 000 ans pour traiter diverses affections. Des études montrent que le curcuma peut aider à combattre les infections et certains cancers, réduire l’inflammation et traiter les problèmes digestifs

Originaire du sud-ouest de l’Inde, le curcuma est une plante herbacée de la famille du gingembre. Il est le plus couramment utilisé comme épice dans divers aliments, y compris la cuisine bangladaise, la cuisine indienne et la cuisine pakistanaise et les currys.

Le curcuma est également l’une des plantes médicinales les plus anciennes du monde, utilisé en Asie depuis des milliers d’années. Aujourd’hui, les professionnels de la santé et les phytothérapeutes dans divers domaines notent la capacité du curcuma à traiter et / ou à soulager un certain nombre de problèmes de santé différents.

6 avantages du Curcuma si consommé régulièrement:

1. RÉDUIT L’INFLAMMATION

On pense que le curcuma est un puissant anti-inflammatoire. En fait, l’épice contient plus de deux douzaines de composés anti-inflammatoires. La curcumine, l’un des composés les plus abondants du curcuma, a été notée dans diverses études pour ses excellentes propriétés anti-inflammatoires.

Parmi les nombreuses études qui ont été menées, l’une des plus importantes a été publiée dans le numéro d’octobre 2007 de Thérapies alternatives et complémentaires. Le Dr James Duke, un ethnobotaniste très respecté, a résumé ses découvertes dans le numéro de juillet 2008 de l’American Botanical Council. ( le Conseil Botanique Américain)

Après avoir examiné plus de 700 études, Duke a conclu que le curcuma surpassait efficacement et sans effets secondaires importants, de nombreux médicaments pharmaceutiques prescrits pour une variété de conditions chroniques et débilitantes(qui ôte toute force).

2. SOULAGE LES TROUBLES DIGESTIFS

En partie parce que le curcuma est un anti-inflammatoire si puissant, la substance est également efficace pour améliorer la digestion et réduire certains symptômes de troubles digestifs.

Une étude réalisée à l’Université du Maryland Medical Center note une variété de conditions différentes dans lesquelles le curcuma peut être utile, y compris l’indigestion et la colite ulcéreuse. Voici quelques-unes des principales conclusions de l’étude:

– La curcumine, un composant du curcuma, stimule la production de bile dans la vésicule biliaire, qui est censée aider à améliorer la digestion.

– Le curcuma sert de protection potentielle contre la rémission chez les personnes atteintes de colite ulcéreuse, une maladie chronique du tube digestif avec des symptômes intermittents.

Les ulcères d’estomac sont une exception notable aux avantages ci-dessus du curcuma. Les chercheurs n’ont trouvé aucune preuve d’atténuation de cette condition. En fait, le curcuma est déconseillé pour la maladie, car il peut augmenter la production d’acide gastrique.

3. FAVORISE LA SANTÉ DU CERVEAU

Parmi les bienfaits les plus puissants du curcuma pour la santé, il y a ses effets positifs sur notre cognition. Selon les chercheurs, la curcumine aide en améliorant notre capacité à apprendre et à traiter dans différents environnements. En outre, la curcumine peut aider à conjurer les maladies neurodégénératives – les troubles de la démence et la maladie d’Alzheimer parmi eux.

Les scientifiques ont cherché à mieux comprendre les bienfaits de la curcumine sur le cerveau en menant une étude, qui a ensuite été publiée dans la Public Library of Science.(la librairie publique de science).

En utilisant un régime enrichi en curcumine, les scientifiques ont testé les performances comportementales chez le rat après une période de 6 et 12 semaines. À la fin de l’étude, les chercheurs ont noté une amélioration de la mémoire spatiale et non spatiale et un lien possible entre le traitement à la curcumine et une amélioration de la cognition et de la neurogenèse.

En d’autres termes (c’est excitant): le curcuma peut aider à la neuroplasticité – le développement de nouvelles connexions cérébrales et cela est sublime.

4. FAVORISE LA SANTÉ CARDIAQUE

La curcumine dans le curcuma aide également à assurer un cœur sain. Dans la même étude de l’Université du Maryland, les scientifiques sont arrivés à cette conclusion en observant les propriétés efficaces d’élimination de la plaque par la curcumine. L’accumulation de plaque dans les artères peut entraîner une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral – une condition connue sous le nom d’athérosclérose.

La curcumine est également efficace pour réduire le mauvais cholestérol connu sous le nom de LDL et prévenir les caillots sanguins. Une note importante pour ce dernier, le curcuma peut interagir avec certains médicaments contre les caillots sanguins – assurez-vous de demander l’avis d’un médecin avant de compléter le curcuma dans ce cas.

5. SOULAGE LES SYMPTÔMES DE L’ARTHRITE

5. ALLUME LES SYMPTÔMES DE L’ARTHRITE

En raison des propriétés anti-inflammatoires du curcuma, on pense qu’il est efficace pour soulager les symptômes de l’arthrite. De nombreux professionnels de la santé souscrivent à l’idée que le curcuma est le plus puissant anti-inflammatoire que beaucoup – sinon la plupart – d’autres alternatives pharmaceutiques et en vente libre.

Dans une étude publiée dans la National Library of Medicine et les National Institutes of Health des États-Unis, les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde qui ont ajouté de la curcumine dans leur régime alimentaire ont connu une «réduction de la sensibilité» et une réduction de «l’activité de la maladie»

6. RÉDUIT LE RISQUE DE CANCER

Alors que les études notant l’efficacité du curcuma contre le cancer en sont à ses débuts, diverses études en laboratoire et sur des animaux ont donné des résultats prometteurs. Les chercheurs de l’American Cancer Society notent que la curcumine, un composé répandu dans le curcuma: «interfère avec plusieurs voies moléculaires importantes impliquées dans le développement, la croissance et la propagation du cancer.»

Dans une autre étude publiée par la National Library of Medicine des États-Unis et les National Institutes of Health, les chercheurs notent à nouveau les propriétés anticancéreuses de la curcumine. L’étude détaille en outre diverses «voies» que la curcumine neutralise pour obtenir de telles propriétés.

Dans leur résumé, les chercheurs de l’étude ont souligné de manière retentissante les propriétés anticancéreuses de la curcumine:

L’activité de la curcumine rapportée contre

  • la leucémie et le lymphome,
  • les cancers gastro-intestinaux,
  • les cancers génito-urinaires,
  • le cancer du sein,
  • le cancer de l’ovaire,
  • le carcinome épidermoïde de la tête et du cou,
  • le cancer du poumon,
  • le mélanome,
  • les cancers neurologiques et le sarcome

reflète sa capacité à affecter plusieurs cibles. Ainsi, une maladie «ancienne» comme le cancer nécessite un traitement «séculaire».

Merci de votre temps et prenez soin de vous.

Babeho koudou

Partagez surFacebooklinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Call Now Button