Marketing, voies et moyens ou perte de temps ?

Je pense souvent que construire c’est réaliser ce qui n’est pas encore visible avec des outils utiles dont on dispose pour concrétiser un projet.

Marketing , un mot de la mode ou un justificatif de carrière.

Le marketing est un processus qui vise à optimiser les ressources et axer les objectifs d’une organisation à travers les opportunités d’un marché interne ou global.

De nos jours le marketing s’inscrit à l’intérieur de plan d’une mondialisation de certains secteurs économiques. Son application est à géométrie variable , c’est-à-dire qu’elle est fonction de l’uniformisation mondiale de l’offre, d’une part, et de la demande, d’autre part.

Les objectifs du marketing

Parmi les plus importants, on peut retenir les quatre principaux objectifs suivants :

  • permettre à l’entreprise de conserver sa place sur les marchés ou sur les segments qu’elle occupe en tenant compte de la pente annuelle du marché,
  • permettre de progresser sur les différents marchés sur lesquels elle opère,
  • repérer de nouveaux marchés, des micro-segments (niches) sur le marché actuel de l’entreprise ou sur de nouveaux marchés étrangers,
  • identifier et valider de nouveaux concepts de produits susceptibles de trouver de larges débouchés sur les différents marchés .

Pour uniformiser les procédures internes, les grandes entreprises standardisées formulent par écrit leurs tâches et leurs modes opératoires respectifs.( une sorte de « road map ».

Une feuille de route qui recouvre les fonctions suivantes :

  • repérer les marchés dont le potentiel, les facilités d’approche et les coûts de pénétration sont en rapport avec la taille et le savoir-faire de l’entreprise
  • appréhender la psychosociologie liée à l’achat et à la consommation ;
  • analyser la position des concurrents ;
  • repérer les niches éventuelles en rapport avec les spécialités du métier ;
  • arrêter une politique de pénétration (solo / partenariat, commerciale et ou industrielle, croisée ou non) ;
  • déterminer la politique de produit et de gamme,
  • fixer les objectifs commerciaux en quantité, valeur (CA et marge) par marché, par segment, par gamme ;
  • déterminer les enveloppes budgétaires de soutien aux ventes par marché/segment, produit, ainsi que leurs ventilations éventuelles en valeurs ;
  • programmer des actions de tactiques auprès des concurrents.

Il faut noter que les techniques de commercialisation (négociation, choix et animation des distributeurs, communication.

Les environnements politico-économique et socioculturel des marchés sont des sources de différenciation très importantes.

Une telle diversité entraîne de fortes exigences au niveau de l’organisation de l’entreprise et de son mode de fonctionnement:

Mise en place d’un système d’observation de l’ensemble des marchés afin d’identifier et de prendre en compte les spécificités de chaque marché est également nécessaire.

Aussi une très grande réactivité à ces commandes spécifiques, ce qui suppose beaucoup de souplesse au niveau de la production et de l’administration.

Alors nous voyons nettement que le marketeur est non seulement le moteur de la réussite d’une entreprise, mais surtout ce n’est pas un vain mot de mode.

Nous remarquons donc que le marketing débouche sur la mise en œuvre des techniques du commerce dans sa globalité.

Ces techniques ne font pas explicitement partie du marketing, mais elles en sont le prolongement et lui sont directement liées.

Voici la liste des principales rubriques de techniques de commerce quand vous souhaitez grandir et rendre pérenne votre entreprise.:

  • Services liés aux Transports
  • Les Douanes
  • Le Financement des exportations et / ou importations
  • La Couverture des risques dans votre industrie
  • Les Problèmes juridiques nationaux et internationaux
  • La Fiscalité nationaux et internationaux .
  • Les Opportunités et risques du développement marketing locale et international.

L’ouverture d’un large champ d’opportunités :

  • Le développement international de l’entreprise répond à la poursuite d’une large variété d’objectifs qui complique la classification des motivations de cet engagement.
  • Les motivations des entreprises combinent souvent plusieurs rationalités :
  • L’exploitation d’opportunités commerciales (marché),
  • Recherche d’opportunités de nature industrielle (diminution des coûts),
  • Recherche d’opportunités de nature socioculturelle (segment dont les besoins sont identiques pour bénéficier d’économie d’échelle),
  • Recherche d’opportunités de nature juridique (conditions fiscales),
  • L’exploitation de la déréglementation des marchés
  • L’exploitation de la dynamique de décloisonnement politico – réglementaire.

Merci de votre temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Obtenez votre guide gratuit sur le développement personnelle

X

Demandez votre devis gratuit sans engagement !

En donnant votre adresse email ici. Nous vous accorderons un rendez-vous sous peu.

Demandez votre devis gratuit sans engagement !

Merci de m'avoir contacté.